/ Loisirs / Choisir le bon encadrement

Choisir le bon encadrement

photo-frame-878223_1920

Le choix d’un encadrement relève de plusieurs facteurs : l’harmonie des couleurs bien évidemment, mais ce n’est pas tout. La profondeur recherchée est également un élément essentiel. Enfin, un encadrement doit se « sentir », provoquer une réaction chez l’artiste ou chez toute personne qui contemple la toile encadrée. A vrai dire, bien que le choix de l’encadrement ne réponde à aucune règle pré définie, il est important de savoir prendre en considération les bons éléments.

La profondeur

Avant tout, il est essentiel de replacer l’encadrement d’art dans son environnement… pourquoi encadre-t-on nos toiles ? La réponse est simple : la baguette vient parfaire l’œuvre, telle une touche finale. La peinture ne semble vraiment aboutie qu’une fois encadrée. De plus, grâce à la marie-louise, l’encadrement apporte une réelle profondeur. Le spectateur a ainsi l’impression de rentrer dans la toile, pour se joindre à une scène de vie, se promener dans un paysage…. Les représentations se matérialisent alors.

L’impression de pouvoir toucher les objets, de sentir l’odeur des fleurs ou des arbres, d’entendre les personnages parler… l’encadrement permet de ressentir ces impressions, uniques.

Le style de baguette

Le style de baguette est évidemment un critère important. « Evidemment ! » me direz-vous, « si l’œuvre tend vers un style ancien il faut mettre une baguette classique ! ». Et bien non, pas forcément.

Il est vrai que suivant les couleurs utilisées (dans les tons marron, vert foncé, terre de sienne…) et les scènes représentées (nature morte) la baguette classique convient parfaitement. Les baguettes classiques ont la particularité de tamiser une scène de vie, la rendent plus intime… et adoucissent un paysage.

Cependant, certains artistes ou propriétaires de toile osent parfois se démarquer, casser des codes ancrés… et le résultat obtenu est bluffant. Si l’œuvre le permet, une baguette moderne (type alu brossé) viendra casser les codes et apporter une touche de vie aussi inattendue que pétillante !

Par conséquent, si vous en avez l’opportunité, essayez des baguettes auxquelles vous n’auriez pas pensé dans un premier temps. Dans des boutiques d’encadrement comme celles de Label Art, les conseillers sauront vous proposer plusieurs types de baguettes, aussi différentes qu’inattendues… mais toujours en harmonie avec l’œuvre !

L’harmonie des couleurs

Bien que l’harmonie des couleurs soit le critère le plus évident, il est parfois difficile de se décider entre deux baguettes singulièrement différentes mais qui conviennent toutes deux.

Avant tout, il n’existe qu’un seul conseil transmis par les encadreurs : la baguette ne doit pas apporter de couleur supplémentaire. L’ajout d’une couleur qui ne se trouve pas sur la toile dénoterait, tout simplement. La baguette prendrait alors le dessus sur l’œuvre et attirerait le regard au détriment de l’œuvre… et perdrait ainsi tout son sens.

De l’harmonie des couleurs (et de la baguette) dépend le regard du spectateur. Lorsqu’une toile est encadrée par une baguette qui lui correspond le regard glisse tout simplement sur la baguette pour être guidé vers la toile, donc vers l’essentiel : la peinture. Donc, pour chercher une baguette, regardez les couleurs de votre peinture !

Lorsque deux baguettes correspondent au style que vous recherchez et reprennent les couleurs de votre toile, le choix ne dépend ensuite que de vous.

sentence-791307_1920

Assurez-vous de la profondeur, et regardez les baguettes, séparément. Généralement les baguettes transmettent un état d’esprit. Libre à vous de choisir celui que vous voulez faire ressortir. Une même toile peut paraitre chaude ou froide, joyeuse ou triste… tout est affaire d’encadrement !

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés