/ Déco / Les antiquités font toujours recette

Les antiquités font toujours recette

antiquaire

Les antiquités, loin d’être ringardes !

Passe-temps du dimanche ou véritable passion, les chineurs sont toujours nombreux. Pour preuve le nombre de personnes qui se pressent dans les brocantes et autres salons. Dernièrement, la Biennale des Antiquaires et Joaillers de Paris a encore attiré les foules, avec une centaine d’exposants et près de 100 000 visiteurs en l’espace d’une semaine.

On ne compte plus, non plus, le nombre de « petits » évènements locaux dédiés aux meubles et œuvres d’arts anciennes. Sur la seule période du mois d’octobre, le réseau Antiquités Catalogue en comptabilise déjà plus d’une trentaine, dans toutes la France.

Ces salons et brocantes attirent autant d’experts, venus à la recherche de nouvelles pièces de prestiges pour leur collection, que de curieux, qui se déplacent pour le seul plaisir des yeux, ou pour l’achat ponctuel d’un bijou ancien ou d’une antiquité à exposer dans son salon.
Ils sont aussi l’occasion, pour beaucoup, de s’exercer à l’art de chiner et de prendre connaissance des prix du marché avant de se lancer dans un investissement conséquent.

Un art qui se démocratise

louixXVIl faut dire que l’achat d’art et de meubles anciens est également, et c’est un peu moins romantique, un bon moyen d’investir son argent en toute sécurité. Si les placements en bourse peuvent vite devenir risqués, un meuble Louis XV (bien entretenu) ou un tableau de maître du XIXe (bien entretenu également) gardera sa valeur. Mieux, comme pour les bons vins, les belles pièces d’antiquité prennent encore de la valeur avec le temps.

La tendance est vraiment à la hausse. On a pu voir notamment se développer des émissions de télévision telles que « un trésor dans votre maison », qui mettent l’accent sur les pièces d’époques et leurs valeurs, et permettent aux particuliers de s’intéresser de plus près au domaine, en rendant le thème plus populaire, plus attractif, et surtout plus abordable à monsieur-tout-le-monde. Et ca marche, puisque plus d’un millions de téléspectateurs suivent les aventures de l’expert Emmanuel Layan (voir : http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/article/television/82930/un-tresor-dans-votre-maison-jerome-anthony-impose-son-style-sur-m6.html). Les salles de ventes aux enchères voient aussi leur fréquentation augmenter, d’autant plus depuis l’apparition des diffusions en direct sur Internet, permettant aux acquéreurs d’enchérir en ligne.

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés