/ Famille / Une pizza maison, c’est tellement bon !

Une pizza maison, c’est tellement bon !

Crédit photo : FreeDigitalPhotos.net/piyato

Pizzas industrielles : ce ne sont pas forcément les meilleures

Quoi de plus délicieux qu’une bonne pizza, à déguster en famille ! Celles que nous consommons sont le plus souvent achetées en grande surface et réchauffées au four, ou encore commandées chez un livreur de pizzas. Pourtant, faire sa propre pizza n’est pas si difficile et l’on maîtrise ainsi tous les ingrédients. Une solution à privilégier si vous voulez veiller à l’apport en sel et en acides gras, les pizzas industrielles étant le plus souvent trop salées et trop grasses. Par ailleurs, elles économisent sur les tomates et sont surtout à base de concentré.

Un peu d’histoire… et de géographie

La pizza, nous le savons tous, nous vient d’Italie. D’ailleurs, lorsqu’on visite le pays, on en trouve tout simplement à tous les coins de rue. Mais à l’origine, ce met populaire vient de la région de Naples : il s’agissait d’une grosse tranche de pain, recouverte de morceaux de tomate et d’un peu de fromage, que l’on passait au four et qui servait à nourrir à peu de frais les familles les plus pauvres de Campanie. Depuis, les pizzas ont fait du chemin, mais on ne se lasse pas pour autant d’admirer la dextérité des pizzaïolos lorsqu’ils mettent la pâte à pain en forme, en la faisant tourner à bout de doigts.

Faire sa pâte à pizza

La pâte de la pizza est une pâte à pain. Rien de bien difficile, en somme. Il vous faut de la farine, une pincée de sel, de l’eau tiède et de la levure de boulangerie. Pour une pâte plus moelleuse, on peut ajouter un peu d’huile d’olive. Une fois mélangés les ingrédients, bien pétrir à la main, puis laisser lever la pâte jusqu’à ce qu’elle ait doublé de volume. On peut la faire la veille au soir pour le lendemain, en couvrant la jatte et en laissant reposer à température ambiante. Il faut pétrir une nouvelle fois pour faire sortir l’air avant de s’en servir. Les enfants, qui aiment façonner des figurines avec de la pâte à modeler, adorent : ne les en privez pas et laissez-les malaxer et mettre la main à la pâte !

Préparer sa pizza

Pour un goût authentique, la pizza devrait être cuite au four à bois. Mais pas de panique : votre four fera l’affaire. De toute manière, une pizza industrielle n’est pas, elle non plus, cuite au four traditionnel à bois. Avec une gazinière, pas de souci particulier. Mais nos cuisines sont généralement équipées de fours électriques, qui diffusent une chaleur plus desséchante. L’astuce ? Disposez une coupelle d’eau dans votre four durant la cuisson, pour humidifier l’atmosphère. Auparavant, il vous aura bien sûr fallu étaler la pâte. On peut utiliser un rouleau à pâtisserie, mais la pâte à pizza peut aussi s’égaliser très facilement à la main.

De succulents ingrédients

Comme dans le commerce, on peut faire sa pizza avec du concentré de tomate. Mais les tomates fraîches ou encore la pulpe pressée de tomate ont bien meilleur goût. Pour la garniture, vous n’avez que l’embarras du choix : poivrons, tomates cerises, olives, anchois, dés de jambon, champignons… N’hésitez pas à essayer les mélanges. Le fromage est évidemment essentiel. Vous pouvez utiliser du fromage râpé, ou un peu de parmesan, mais la pizza napolitaine traditionnelle se cuisine avec des tranches de mozzarella. En Campanie, on trouve la mozzarella de bufflonne, au goût incomparable. Mais pour une pizza maison, la mozzarella au lait de vache fera parfaitement l’affaire. N’oubliez pas de saupoudrer d’herbes aromatiques, comme de l’origan, pour mettre la dernière touche à votre préparation. Temps de cuisson ? A peine une vingtaine de minutes.

Les commentaires sont désactivés

Commentaires sont fermés